Notre Père Fondateur

24 février 1884

Matthias Joseph Gadek naît à Marszowice (Pologne)

7 août 1901

Rentre chez les Carmes au Couvent de Czerna.

17 août 1902

Prononce ses premiers vœux et prend pour nom de religion : frère Anzelm de Saint André Corsini.

25 juillet 1907

Ordonné prêtre à Rome.

1908-1918

Professeur de théologie au séminaire de Rome.

31 décembre 1921

Fonde la Congrégation des Carmélites de l’Enfant-Jésus.

1925-1947

Séjourne au Couvent de Rome. Recteur du Collège International des Carmes « Teresianum ».

1947

Retourne définitivement en Pologne. Elu Provincial à trois reprises. Rédige les Constitutions des Carmélites de l’Enfant-Jésus.

15 octobre 1969

Revient à Dieu en la fête de Sainte Thérèse d’Avila.

2 février 2002

Ouverture de son procès de béatification.

PRIÈRE POUR OBTENIR DES GRÂCES

PAR L’INTERCESSION DU SERVITEUR DE DIEU PERE ANSELME DE ST ANDRE CORSINI


Seigneur, toi qui as fait que le Père Anselme est devenu un exemple de perfection évangélique

et nous a dispensé l’enseignement sur l’enfance divine de ton Fils ainsi que sur notre enfance spirituelle en Lui,

exauce notre prière afin d’obtenir par l’intercession de ton serviteur la grâce de ………………………. que nous te demandons ardemment.


Ô Enfant Dieu, fais que le Père Anselme qui proclamait la vérité sur ton enfance et qui par toute sa vie s’exerçait dans ton amour

sois béatifié et qu’il continue à nous faire grandir dans la foi et nous conduise tous à la sainteté et au salut,

toi qui règnes pour les siècles des siècles. Amen

PRIÈRE À L’ENFANT JÉSUS DU PÈRE FONDATEUR

le 15 du mois

Ô Enfant Dieu, nous désirons :

  • que ton Nom soit connu, aimé et honoré,
  • que Jésus, tu sois mon Sauveur,
  • qu’à ton Nom tout genou fléchisse,
  • que quiconque invoque ton Nom soit sauvé,
  • que du soleil levant au soleil couchant gloire soit rendue à ton Nom,
  • que toute notre offrande soit faite au Nom du Seigneur.

Nous nous réjouissons :

  • que tu aies un Père dans les cieux,
  • que dans l’Esprit Saint tu sois un avec le Père,
  • que tu nous aies appris à invoquer et à aimer ton Père,
  • que tu aies donné à notre Congrégation ta Mère comme une mère, un modèle de vie et un exemple pour t’aimer et te contempler.

Nous te remercions :

  • de nous avoir revêtues de ta robe et de celle de ta Mère,
  • de nous avoir honorées de ton Nom,
  • de nous avoir appelées à ton service sous le signe de ton enfance.

Nous te remercions pour cette grâce de la vocation. Nous te prions,

  • que le signe de ton enfance soit dans notre âme une marque d’humilité et d’obéissance, 
  • dans notre corps une marque de chasteté,
  • dans notre nourriture, notre vêtement, notre habitation, une marque de pauvreté.

Nous faisons profession, ô divin Enfant, en remettant nos vœux entre les mains de Marie ta Mère, en présence de Saint Joseph, ton Père adoptif :

  • forme-nous sur le modèle de ton enfance,
  • fais-nous grandir dans la grâce et la sagesse de ton enfance,
  • fais-nous parler et agir comme des enfants avec simplicité, sincérité et amour.

Nous renonçons au monde, à Satan, à son orgueil et à tout ce qui vient de lui. Nous te promettons :

  • de demeurer fidèles à notre profession,
  • de vivre et de mourir dans la perfection de nos vœux,
  • de vivre selon nos Constitutions et de les observer fidèlement jusqu’à la mort, où que nous soyons.

Nous promettons de t’aimer, toi, notre petit Fondateur,
ô divin Maître, modèle le plus simple et le plus saint de notre vie.

Gloire à l’Enfant-Dieu !
Grâce soit rendue à sa Très Sainte Mère, pour le don de l’Enfant et celui de l’enfance ! Amen.

Ô Enfant Dieu, bénis-nous, sanctifie-nous, unis-nous à toi,
et donne-nous de vivre et de mourir dans la grâce de ta divine enfance. Amen

654a30e12ce62eee842207173a9adc19bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb